Austin-Sparks.net

La Famille de Dieu

par T. Austin-Sparks

Source : « The Family of God ». Publié pour la première fois dans une lettre de l'éditeur de la revue « A Witness and A Testimony » Mars-Avril 1941, Vol. 17-2. (Traduit par Paul Armand Menye).

La pensée divine n'est certainement pas d'avoir des communautés de chrétiens constituées par une technique du Nouveau Testament, ou un système de doctrine et de pratique, pas plus qu'elle n'est d'avoir des congrégations, des lieux de prédication ou de simples réunions. Il s'agit avant tout d'avoir des familles spirituelles ; et une famille gouvernée et ordonnée par Dieu exprimera sa vie selon la vraie doctrine et la bonne pratique. Ainsi, lorsque le moment est venu pour Son peuple d'assumer des responsabilités spirituelles, si le Saint-Esprit avait les choses sur Sa bonne base, Il les distribuerait de telle sorte que de nouvelles familles spirituelles voient le jour. Il s'agit là d'une croissance organique qui diffère de l'expansion organisée, si peu satisfaisante dans ses résultats spirituels. Combien plus sûre et plus pure est cette méthode divine. D'abord, elle part de l'intérieur et non de l'extérieur. Son lien est l'amour mutuel et non la doctrine. Elle se développe par la naissance spirituelle ou l'unité organique, et non par l'adhésion ou la "jonction". Son succès n'est pas déterminé par sa taille ou son nombre, mais par sa vie spirituelle et sa mesure intérieure du Christ.

Il n'y a rien de professionnel dans une vraie famille, ni rien d'artificiel ou de formel. Ce qu'une vraie famille naturelle serait à tous égards, quant à sa propre vie corporative et familiale, et quant à sa croissance, son témoignage, son travail et sa multiplication dans de nouvelles familles en temps voulu, les communautés locales du peuple du Seigneur devraient l'être aussi ; car Dieu a voulu que ses institutions visibles incarnent ses pensées et principes invisibles, spirituels et célestes. Mais tout cela est spontané et vital, et non organisé et technique. Nous ne pouvons pas aller plus loin dans cette pensée divine, mais nous demandons : N'est-ce pas là l'objectif du Seigneur lorsqu'il permet ou provoque ce sentiment toujours présent d'inadéquation, de limitation et d'insatisfaction dans le "christianisme organisé" ; et n'est-ce pas là la raison pour laquelle il permet tant de destruction dans le domaine du cadre traditionnel qui a réellement pris la place de la véritable famille spirituelle ? Il n'y a rien de tel qu'une urgence et une souffrance pour ramener les choses à leur fondement ; et le fondement de la véritable expérience chrétienne est que, par-dessus tout, le vrai peuple du Seigneur est une famille - "l'Église des premiers-nés".

La première chose que le Seigneur Jésus a dite lors de Sa résurrection a été "Allez vers mes frères, et dites-leur : Je monte vers mon Père et vers votre Père". Lorsque la signification de sa résurrection a été rendue effective par la venue du Saint-Esprit, nous constatons que les croyants de Jérusalem se sont spontanément constitués en une famille spirituelle, "rompant le pain de maison en maison". Plus tard, il a été fait référence à une communauté locale comme "l'Église dans ta maison". Rappelons-nous que seuls deux responsables spirituels sont indispensables pour être le point de départ d'une famille. N'est-ce pas le principe qui sous-tend l'envoi au début "deux par deux" ?

Mais n'oublions jamais que le Seigneur a un objectif à atteindre dans la famille, et que la famille n'est pas une fin en soi. Sa fin est la plénitude spirituelle, et pas seulement la communion spirituelle. Le Seigneur et son peuple ont subi beaucoup de pertes lorsque d'autres formes ont pris la place de la plénitude spirituelle. Méfiez-vous des substituts. Prenez garde de ne pas perdre quelque chose de la mesure pour laquelle vous avez été appréhendé. C'est l'un des périls de l'isolement et de la dispersion de la famille dans laquelle vous avez vécu. Le seul lien puissant d'une vraie famille est que le désir et la volonté de son chef gouvernent tous ses membres. Si le désir de plénitude spirituelle du Seigneur nous gouverne tous, il sera un garde-fou ou un principe directeur, et une force motrice qui nous délivrera de nombreux intérêts ou considérations personnels et de moindre importance qui aboutiraient à des limitations et à des déceptions. Nous sommes tout à fait certains que la plénitude spirituelle n'est possible que par l'émancipation du système artificiel de procedures fait par les hommes qui existe aujourd'hui, et par un retour à la base simple mais puissante de la vie organique maintenue pure par le gouvernement direct du Saint-Esprit, comme c'était le cas au début.

Eh bien, bien-aimés, que le Seigneur ouvre vos cœurs à tout ce qui est de Lui-même, et notre prière est, selon les mots d'un Apôtre, qu'"aucun de vous ne paraisse comme arrivé en retard".


Afin de respecter la volonté de T. Austin-Sparks que ce qui a été gratuitement reçu devrait être gratuitement donné, ses écrits ne sont pas soumis aux droits d'auteurs. Aussi, vous êtes libres d'utiliser ces écrits comme vous vous sentez conduits, néanmoins nous vous demandons, au cas ou vous décideriez de partager des messages de ce site avec d'autres, de les partager librement -libre de tout changement, libre de tous droits et gratuitement.